Vous êtes ici : Accueil » Actualités Témoignages » Dominique Chauvelier vous dit tout » EDITO

Actualités Témoignages

Coup de coeur

MARATHON DE SAN FRANCISCO - SEMI, 23 juillet 2017
  • MARATHON DE SAN FRANCISCO - SEMI, 23 juillet 2017

    Il y a 40 ans déjà, le 10 Juillet 1977 se courait le 1er marathon de San Francisco.

    Vous partirez aux "aurores" des quais de Waterfront,...



Dominique Chauvelier vous dit tout

EDITO

EDITO - 24 Ko

 

Les nouvelles marathoniennes

 

C'est l'été indien à Central Park, il est 12 heures et 37 minutes, après avoir joué le reporter-coureur pour un direct télé sur Eurosport, je termine mon périple new-yorkais le portable glissé dans mon gant blanc.  Pas de magie, l'émission est terminée depuis une vingtaine de minutes. Je me jette sur la ligne d'arrivée après un sprint sur les deux cents derniers mètres pour gratter trois places et en obtenir une 67ème  au final. Avec mon prénom, Dominique,  j'aurais pu postuler la 19ème position chez les féminines ! En effet 18 d'entre elles, parties une demi-heure avant la gente masculine, effectueront le parcours avec un meilleur score que le mien. Incorporées au classement, je serai désormais classé 85ème de ce marathon de New York.

Bien installé dans la tribune d'arrivée, réchauffé par le soleil, je contemple et me laisse emporter par les flots de coureurs franchissant la ligne d'arrivée. Je ne me lasse pas de ces images de joie. Je guette des connaissances et parfois décroche en m'évadant dans de lointains souvenirs. Flash back : je revois la photo légendaire de cette première femme marathonienne. Nous sommes un peu plus au nord, à Boston et quelques années plus tôt en 1967, il y fait froid. Une dénommée Katherine Switzer, emmitouflée dans un ensemble jogging, est inscrite clandestinement à ce marathon. C'est ainsi qu'au milieu d'un millier de coureurs masculins un journaliste découvre « une femme ! », le directeur de course se met à sa poursuite en tentant de lui arracher son dossard. Grâce au barrage parfaitement hermétique assuré par son boy-friend et son coach, Katherine put finir sa course sous les acclamations des spectateurs et des autres coureurs... autre temps, si loin et si proche à la fois.

Retour à la réalité, face à moi Gwen termine le sourire aux lèvres son premier marathon en 3h49 accompagnée de son coach Jean-Marc, du beau frère ...et de son dentiste ! Les quatre, main dans la main comme Katherine et ses gardes du corps il y a près de quarante ans. Je vois également ici des jumelles, là de jeunes demoiselles MP3 relié aux oreilles, une « mamy » laissant loin derrière elle son petit-fils et ici je reconnais la chargée de communication de chez Vuitton. L'image datant de 1984 de la suissesse Gabriella Andersen-Schiess terminant  tel un pantin désarticulé le premier marathon olympique féminin à Los Angeles couru sous une forte chaleur est bien révolue, cette image avait même éclipsée celle de la victoire de l'américaine Joan Benoit. Ah les médias, le sensationnel et le buzz! Le marathon féminin débutait réellement, aujourd'hui vous étiez 10000 femmes lors du dernier marathon de Paris, record battu ! On ferme c'est complet. Les meneurs d'allure de Paris se transforment en « meneuses » du moins à parité à raison de deux tous les quarts d'heure, les années à venir seront donc féminines, Mesdames les runneuses. Re-flash ! Mais quel est donc mon premier souvenir de femme-coureuse ? J'ai dix ans et il s'agit d'une figurine-cadeau glissé dans la boîte de mon « Banania » matinal, elle représentait une coureuse au nom de Maryvonne Dupureur, une bretonne vice-championne olympique des Jeux  de Tokyo 1964 sur 800 mètres ... soit la plus longue distance que les femmes avaient le droit de courir à l'époque pour une durée d'environ de deux minutes d'effort !!!

42 km, vous pouvez le faire,  vous êtes capable de le faire. Une première paire de running pour courir ne serait-ce que les premiers deux cents mètres, les premières deux minutes de votre vie. Trois places de gagnées, trois places de perdues, tout commence par 200 mètres  avec 42 mots de bonheur et d'espoir pour un bel objectif celui d'être un jour marathonienne.

Retour

Liste de diffusion

Marathons Thomas Cook - Centrale reservations
2 place de la Comédie, BP31113, 34008 Montpellier Cedex 01
Tel : 04 67 91 31 80 - Fax : 04 67 91 31 87 | Mentions légales